Les techniques de basejump : découvrez les différents styles de sauts pour une expérience unique

basejump
18 novembre 2023 par Gilbert

Les techniques de basejump : découvrez les différents styles de sauts pour une expérience unique

Le basejump est un sport extrême qui consiste à sauter depuis des structures élevées et non naturelles comme des ponts, des bâtiments ou des antennes. Il est donc essentiel de maîtriser différentes techniques pour assurer un maximum de sécurité et vivre une expérience inoubliable. Dans cet article, nous vous présentons les différentes méthodes de basejump telles que le tracking, le wingsuit, le slider up et bien d’autres.

1. Le tracking : la technique du vol horizontal

Le tracking est une technique de basejump qui permet au parachutiste de se déplacer horizontalement en l’air grâce à son corps. Pour cela, il doit adopter une position spécifique afin d’augmenter la portance de son corps et ainsi parcourir une plus grande distance.

a. La position de tracking

La position de tracking est cruciale pour réussir cette technique. Elle consiste à plier légèrement les genoux, étendre les bras sur les côtés et pencher la tête vers l’avant. Cette posture permet de créer une surface plane avec le corps, ce qui génère une portance suffisante pour se déplacer horizontalement.

Lire aussi  Guide ultime pour s'initier au Base Jumping

b. Les avantages du tracking

Le tracking présente plusieurs avantages :

  • Il permet de s’éloigner rapidement de l’objet depuis lequel on saute, réduisant ainsi les risques de collision
  • Il offre un contrôle précis de la direction et de la vitesse de vol
  • Il ajoute un aspect esthétique aux sauts, notamment lors de figures acrobatiques
  • Enfin, le tracking permet d’augmenter la durée du vol et donc le temps pour ouvrir son parachute en toute sécurité

2. Le wingsuit : l’art du vol humain

Le wingsuit est une combinaison spéciale qui permet aux basejumps de planer dans les airs et de réaliser des vols à haute vitesse. Cette technique, également appelée « vol humain », offre des sensations uniques et des performances impressionnantes.

a. La conception du wingsuit

Le wingsuit est conçu avec des voiles de tissu entre les jambes et sous les bras, formant ainsi une aile qui génère de la portance. Grâce à cette combinaison, le basejumper peut atteindre des vitesses de plus de 200 km/h, tout en ayant un contrôle optimal sur sa trajectoire et sa vitesse de descente.

b. Les compétitions de wingsuit

Les compétitions de wingsuit sont de plus en plus populaires et attirent de nombreux athlètes à travers le monde. Elles consistent généralement en des courses contre-la-montre où les participants doivent parcourir un parcours aérien défini, en passant par des checkpoints et en réalisant des manœuvres spécifiques.

3. Le slider up : pour des sauts depuis des objets moins élevés

Le slider up est une technique de basejump adaptée aux sauts depuis des objets moins élevés et qui permet de réduire le temps nécessaire pour ouvrir le parachute.

Lire aussi  Les meilleures formations et écoles de basejump mondialement reconnues

a. Le système de slider up

Le slider up est une modification apportée au parachute qui permet de raccourcir les suspentes et ainsi accélérer l’ouverture du parachute. Cette technique est particulièrement utile lorsqu’on saute depuis des objets de faible hauteur, car elle réduit le risque d’ouverture trop tardive du parachute.

b. Les précautions à prendre avec le slider up

Bien que le slider up offre plus de sécurité lors des sauts depuis des objets moins élevés, il est essentiel de prendre certaines précautions :

  • Vérifier que sa voile est adaptée au slider up : certaines voiles ne sont pas conçues pour cette technique et peuvent se dégrader rapidement.
  • S’assurer de bien maîtriser l’équipement et la technique avant de réaliser un saut en slider up.
  • Enfin, le slider up ne doit pas être utilisé pour des sauts depuis des hauteurs très élevées, car il peut rendre l’ouverture du parachute plus difficile.

4. Autres techniques de basejump

Il existe d’autres techniques de basejump qui peuvent être pratiquées selon les préférences et les compétences de chacun. Parmi elles, on retrouve :

a. Le freefly

Le freefly est une discipline du parachutisme qui consiste à effectuer des figures acrobatiques en chute libre. Elle peut également être pratiquée lors de sauts en basejump, offrant ainsi un aspect artistique et spectaculaire à la descente.

b. Le saut en tandem

Pour les débutants ou les personnes souhaitant vivre l’expérience du basejump sans avoir à maîtriser toutes les techniques, il est possible de réaliser un saut en tandem avec un instructeur expérimenté. Cela permet de profiter pleinement de la chute libre et de l’adrénaline procurée par le basejump, tout en étant encadré et en sécurité.

Lire aussi  Les aspects légaux et réglementaires du basejump à travers le monde

En conclusion, le basejump offre une multitude de techniques et de styles de sauts pour une expérience unique et inoubliable. Que vous soyez adepte du vol horizontal, du wingsuit ou simplement curieux de découvrir ce sport extrême, il existe forcément une technique adaptée à vos envies et votre niveau.